Mise en forme des balises pédagogiques (évolution)

Bonjour,

Je réponds ici avant de compléter ou de créer un nouveau pad pour les évolutions car l’idée n’est pas arrêtée.
À propos des balises pédagogiques, on me demande souvent s’il est possible de changer les noms pour l’adapter à une discipline ou d’en créer de nouvelles.
Mon problème c’est que je ne veux pas gérer tous ces balise au niveau présentation.

Mise en forme des balises pédagogiques (évolution)
Serait-il possible de créer des balises vide que l’auteur complète par le nom de son choix pour toute une publication et qu’il puisse choisir un icône pour l’illustrer.
Pour le reste de la publication (arrière plan…) on reste classique, même présentation que remarque.

  • Ces balises vides pourraient être au nombre d’une dizaine environ (les gens ne sont pas si pénibles que ça) ;
  • Ces balises vides pourraient être créé au fur et à mesure avec un numéro unique pour une publication.

Au niveau syntaxe et structure d’un document html, je laisse les experts en discuter, cela pose-t-il un problème ?

Bruno

1 « J'aime »

Salut Bruno,

Peux tu préciser ta suggestion :

Tu voudrais que dans l’éditeur on balise avec des “balise1”,
“balise2”… ? C’est à mon avis mal gérable, c’est mauvais en terme
d’interopérabilité / maintenance des contenus, et c’est anti-Scenari !
Je mets un veto :slight_smile:

Si tu veux que l’auteur crée des balises à la volée, je pense qu’il n’y
a pas le choix, il faut refaire une passe builder (ou deriver), ce n’est
pas gérable au niveau paramétrage de la publi (puisque l’édition est
concernée).

Si tu veux que l’auteur change les intitulés et les icônes, là cela doit
être possible au niveau Styler ; est ce qu’il y a des limites auxquelles
tu penses ?

À suivre,

Stéphane.

Salut Stéphane,

Je préfère que cela soit écrit dans le forum à propos du veto, je m’en doutais d’où ma dernière phrase, comme ça je pourrai renvoyer les demande à ce post.

J’avoue que je ne voie pas comment traduire les intitulés des balises avec styler, pour les icône pas de problème. Comment changer l’intitulé d’une balise à partir de la page de style ? Ou alors je n’ai pas compris la puissance de styler.

Bruno

Bonjour Bruno,

Pour la partie Styler, cela dépend si les intitulés sont ajoutés en CSS,
j’ai l’impression que non en effet. Je pense que cela doit être
faisable. Mais attention, il ne faut pas que cela se transforme en
détournement de balise, sinon on retrouve les problèmes d’édition et de
maintenance.

Mais on pourrait vouloir renommer Information en Exposition par exemple,
ou remarque en NB.

A+

Stéphane.

Bonjour,
Ne peut-on pas chercher à réconcilier puriste et pragmatique ?
Il serait par exemple possible de créer une balise “Information
encadrée”, à l’identique de la balise “Information”, mais avec un cadre
(et pourquoi pas un sélecteur de style de cadre, pour avoir une famille
de ce type de balise).

J’appelle “cadre” une matérialisation du bloc information… mais cela
pourrait être un cadre, un trait dans la marge, un symbole de début et
de fin, etc. (Souvent, les utilisateurs sont freinés sur l’utilisation
du titre de la balise Information, justement parce que l’on ne sait pas
où s’arrête ce bloc titré, surtout s’il est suivi par un bloc
Information non titré !).

Le puriste y verrait une nouvelle balise à “sémantique faible”, à
l’image de la balise Information. Toutes les utilisations de cette
balise serait juste un bloc d’Information, avec un cadre et un titre
optionnel… facile à maintenir et à pérenniser, calculable quel qu’en
soit l’usage.
Le pragmatique y verrait une nouvelle balise Information adaptable au
contexte : un enseignant pourrait décider de créer des cours avec une
Nouvelle balise “Extras” par exemple, en créant des bloc d’ “Information
encadrée”, et en les titrant systématiquement “Extras”.

Par sa convention contextuelle, le pragmatique verrait une nouvelle
balise Extras ; quand le puriste continuerait à y voir un bloc
Information encadrée, et titré…

Si cette proposition est retenue, et que Stéph. et Bruno se
retrouvent autour d’une bière… d’aucuns pourraient trouver normal
qu’ils m’en offrent une !

à+,
Fabien

Bonjour,

+1 pour la proposition de Fabien, car aujourd’hui, dans nos usages pragmatiques, nous détournons avec styler une balise a priori pas utilisée pour en créer une nouvelle… ce qui bloquera le jour où celle qui a été détournée sera nécessaire.

A bientôt,
Katia

Bonjour,

Quoi il faut en plus payer une bière personne n’en parle pour les autres évolutions ! De plus Stéphane je te demande juste de mettre de l’eau dans ton vin.

Dans l’idée de Fabien, je n’ai pas bien compris : une personne peut créer une seule balise supplémentaire ou créer plusieurs balises supplémentaires ? En tout si cela est faisable et acceptable d’un point vue sémantique j’adhère à la proposition.

@oliverka dis moi je ne comprends pas comment avec styler vous réussissez à modifier une balise, rajoutez vous un script… ? As-tu un tutoriel sous la main ? Merci d’avance.

Bon WE à tous.
Bruno

Bonjour
+1 aussi pour la proposition de Fabien
A bientôt
Atika

Bonjour,
Justement, le pragmatique peut mettre de l’eau dans son vin, mais le puriste a plus de mal… et dans ce cas-là, il vaut mieux lui proposer une bière !

Oui, on pourrait avoir plusieurs balises personnalisables, autant qu’on le décide en fait, en mettant par exemple un sélecteur de style (méta du bloc “Information encadrée”) qui définit n styles par défaut… que l’on pourrait de toutes manières modifier par Styler. Pour convaincre le puriste, il faudra que ce nombre de styles reste raisonnable… car sinon ça va te couter cher en bière.

Comme le dit Katia, tu peux déjà détourner une balise pédago que tu n’utilises pas (en passant par styler…) pour en changer sa sémantique… mais le danger est effectivement que tu ne peux plus partager ce contenu avec quelqu’un qui lui utilise la “vraie” balise sacrifiée : tu aurais alors deux balises identiques (du point de vue XML), avec pourtant deux sens différents… et là, le puriste avale de travers, devant cet outrage sémantique.

à+,
Fabien

Bonjour,

Puristes contre puristes…
Lors de présentations de Scenari+Opale à des enseignants, des
enseignants de langues regrettaient de ne pas pouvoir traduire les
intitulés Remarques, Compléments, Exercices, etc… pour avoir un
contenu “tout anglais” ou “tout allemand”… autres puristes :slight_smile:
Le top serait par exemple un choix de la langue de l’environnement pour
le modèle, soit lors de la création de l’atelier, soit lors de la
publication…

Cordialement,

C. Bellessort

Bonjour mon ami Bruno
J’apprécie ton propos et la suggestion de M. Fabien est une bonne solution.
Hier 28 mai 2016 dans un secteur scolaire rural, on a assisté à un colloque encadré par les instances régionales et locales, portant sur la valeur ajoutée des contenus de la valise multimédias dans l’amélioration des apprentissages.
C’était une occasion pour que l’auditoire ait une chance pour s’informer et avoir une idée sur l’utilité et les bienfaits des chaînes éditoriales scenari ( Opale et Technopale). Des membres qui ont participé à la traduction en arabe ont été présents et c’était une reconnaissance morale pour eux. Merci à leur contribution et milles mercis à toi mon ami pour TechnOpale arabe et à Antoine, Fabien Ghislain et ceux qui ont contribué ( implicitement ou explicitement) à la sortie de la version arabe opale 3.5 arabe.

2 « J'aime »

Bonjour Christophe,

Concernant la localisation d’Opale, je vous invite à consulter cette page http://scenari-platform.org/projects/opale/fr/pres/co/autresLangues.html .

Opale Anglais, Espagnol et Arabe sont déjà proposés.

Pour les autres langues, la mécanique étant déjà existante, le principal travail se situe dans la traduction des différents termes. Si des utilisateurs germanophones ou autre veulent participer à la traduction d’Opale, ils sont les bienvenus et peuvent se manifester sur ce forum pour pouvoir être guidés dans cette tâche.

Bien cordialement,

Antoine

Kelis

Bonjour ,
Je vous remercie monsieur Mohammadine Chakht pour tous les éclaircissements que vous avez faits à propos de scenari ce qui a été forment apprécié par la présence et particulièrement par la conseillère régionale des TICE et le directeur provincial de la région Taza . Les bénéficiaires ont également approuvé l’utilité incontournable de scenari dans la démarche pédagogique .
Finalement je tiens à préciser que j’étais heureuse d’être parmi vous et je remercie toute équipe scenari pour son travail et son partage .

Bonjour à tous,

Tout d’abord à partir du cas Christophe, nous avons un exemple de problème que pose la multiplication des couches de paramétrage - ou la refusion partielle fonds/formes ; on est ainsi par exemple tenté de traduire des balises au niveau contenu plutôt qu’au niveau modèle, ce qui est évidemment contre-productif en général. Si la possibilité était ouverte, chaque utilisateur final - prof de langue ici - aurait retraduit le modèle alors que cette traduction existe déjà, ou est nécessaire. Sans cette possibilité Christophe vient de découvrir que la fonction de “stylage” des langues (localisation) était disponible et plus efficace que l’approche classique “bureautique-like” : “je fais tout au niveau de la forme, parce que je le peux !”.

Concernant l’opposition puristes/pragmatiques, je n’y souscris pas du tout : les options prises dans Scenari sont très pragmatiques. La séparation fond/forme n’est pas un acte idéologique, c’est juste la condition pratique d’un certain nombre de fonctions. Il n’y a pas de bonnes et mauvaises pratiques, il y a celles qui permettent les fonctions proposées et celles qui ne le permettent pas (ou mal). Si vous ne pouvez pas faire la même chose avec Scenari qu’avec Wordpress ou Word ou Wordlike, ce n’est pas parce que ces derniers sont mal codés, c’est parce qu’ils n’ont pas la même approche à la base, ce que j’ai appelé écriture traditionnelle versus écriture computationnelle, voici pour un retour aux sources :
http://aswemay.fr/co/010020.html

Pour le dire autrement, Scenari ne permet pas ce qu’il permet (que) parce qu’il est l’œuvre de développeurs géniaux - bien qu’il le soit, merci à eux, et que ce soit aussi une condition nécessaire - mais parce ce qu’il repose sur des principes qui rendent ces fonctions possibles.
Tout le monde, peut-être même moi, souhaiterait profiter de la puissance de Scenari, sans en payer le coût conceptuel : abstraction, modélisation, transclusion, dérivation, polymorphisme… Mais derrière chaque “-ion” et chaque “-isme” il y a une logique de représentation de l’information qui rend possible la fonction. Pas de magie, juste du calcul.

Très concrètement, je vais me permettre de reformuler les propositions de Fabien pour les étudier. Donc pas de procès en sorcellerie (ou en aqua-viniculture, ou en brasserie), juste du pratico-pratique.

À suivre,

Stéphane.

Je propose de poursuivre l’élaboration de la proposition ici :
https://annuel.framapad.org/p/scenari-evols-opale-balises

J’ai réformulé 4 sous propositions, à préciser et discuter :

  • Restylage de la balise information (avec cadre)
  • Création “manuelle” de type de balise au niveau du titre
  • Stylage de la balise information au niveau auteur
  • Plusieurs balises personnalisables

Je rappelle par ailleurs que : L’ajout de balises par Deriver est à mon avis très facile, ne serait-ce pas plus simple de favoriser cette stratégie avec un tutoriel ?
Si un expert Deriver veut bien me confirmer cette intuition.

À suivre,

Steph.

Bonjour Bruno,
Après discussion avec oliverka et en réponse à la question ci-dessus, je vous transmets un petit bout de code à coller dans le fichier skin.js depuis Styler:

 var maBalise = document.getElementsByClassName("advice pBk");
for (var n=0; n<maBalise.length; n++) {
       var typeBalise = document.getElementsByClassName("type");
       for(var i=0; i<typeBalise.length;i++){
           typeBalise[i].innerHTML=typeBalise[i].innerHTML.replace(/Conseil/g, 'Toto - OU LE NOM DE LA NOUVELLE BALISE');
       }
}

Certainement simplifiable ainsi (absence d’effet de bord sur les autres balises à tester):

var typeBalise = document.getElementsByClassName("type");
           for(var i=0; i<typeBalise.length;i++){
               typeBalise[i].innerHTML=typeBalise[i].innerHTML.replace(/Conseil/g, 'Toto - OU LE NOM DE LA NOUVELLE BALISE');
           }

Ce morceau de code a été testé sur la balise “Conseil” avec Opale 3.6. Des adaptations sont sûrement à prévoir pour une version antérieure d’Opale et la classe des éléments récupérés dans la variable maBalise (première proposition) est bien entendu à adapter à la balise choisie.

Cordialement

Camille

Bonjour Camille,

Merci pour cette réponse et pour ma culture personnelle, je testerai votre solution dès que possible. J’attendrai aussi la décision retenue sur les évolutions avant d’envisager de rédiger un tutoriel à destination.

Cordialement.
Bruno

Bonsoir,
J’arrive peut-être un peu tard et peut-être que je vais répondre à côté… mais la journée de formation Canoprof fut longue aujourd’hui à Lyon.
J’ai fait ajouter dans le modèle Canoveille et Canoprof un champ “titre alternatif” qui “prend le dessus” sur le titre correspondant à l’élément du modèle. Cela donne une liberté à l’utilisateur…
Cdt
Christophe

1 « J'aime »