Différence complémentarité opale émeraude?

Bonjour,
J’utilise opale régulièrement. Je tourne autour d’émeraude. Mais j’ai du mal à comprendre ce que je peux faire avec émeraude qui ne soit pas déjà compris dans opale. Où sont les différences et les complémentarités? Il me semble que je peux systématiquement faire sous opale ce qu’émeraude propose. Pourriez-vous m’expliquer précisément quel est l’utilisation propre à émeraude. En vous remerciant.

Émeraude comporte une partie étude de cas, c’est très utile en médecine (et donc demandé par certains enseignants qui en ont besoin).

Peut-être aussi en dépannage informatique et en maintenance industrielle

Bonjour,
Merci pour votre réponse, mais dans la dernière version de scénari opale l’item étude de cas n’apparait plus, à moins que je ne me trompe d’endroit pour trouver l’étude de cas.


Je ne saisi donc toujours pas vraiment la complémentarité opale émeraude.

c.f. l’explication d’Émeraude dans la doc : https://doc.scenari.software/Opale@3.7/reference/fr/#_Emeraude

Un module Émeraude est plus simple et moins exhaustif qu’un module Opale.
Émeraude est vraiment linéaire et culmine en une activité d’évaluation unique.

La seule chose que Émeraude permet et que Opale ne permet pas ce trouve dans la publication SCORM mono-SCO. Vu qu’Émeraude ne permet qu’une seule activité d’évaluation son score sera remonté à la LMS. Opale permettant plusieurs activités d’évaluations ne peut pas logiquement remonter un score unique.

Un module Opale est bien adapté pour structurer l’ensemble du cours d’une UV universitaire ou un formation longue de plusieurs mois. Un module Émeraude est bien adapté pour structurer un cours plus simple et linéaire, une formation sur une semaine par exemple, et permet d’inclure l’évaluation finale.

1 J'aime

Merci pour ce lien, effectivement la réponse à mes interrogations est données en bas de page.

Les items sont identiques à ceux d’Opale : partagez vos contenus entre les modules Emeraude (didacticiel linéaire) et Opale (module de formation expositif).

c.f. mon message précédent qui a été tronqué.

On ne peut pas parler d’étude de cas dans le cas d’Émeraude, Topaze est plus le modèle d’étude de cas.

Merci pour ce complément.