WebMedia 3 : timecodes absents ?

Bonjour,

dans Webmedia 2, il suffisait d’aller dans la structure de l’item segmentation pour changer manuellement les timecodes. Mais dans la structure de WebMedia 3, on n’a pas accès à ces valeurs ; du coup, je ne comprends pas l’intérêt de l’onglet Structure ?

Merci,
Thibaud.

ScenariChain 4.2.1.06, WebMedia 3.0.0.04rc, Ubuntu 17.10

Bonjour
je rencontre le même problème.
J’ai préparé un document avec les timecodes et les titres des segments mais pas moyen de saisir ces valeurs.
J’ai alors passé énormément de temps à défiler la vidéo et d’essayer d’insérer au bon moment un segment. Mais cela reste approximatif.
Peut-être je m’y prends mal ???
Merci de nous éclairer sur ce point
Atika

Bonjour,

L’édition directe de timecode dans la vue structuration a en effet supprimée car elle était trop facilement source d’erreur, particulièrement avec les chapitres : l’édition d’un timecode impliquait de synchroniser jusqu’à 6 valeurs.
L’édition peut maintenant se faire facilement à partir du segmenteur. La zone textuelle où est affichée la position courante est éditable et va positionner le curseur rouge à la position entrée : il suffit alors de rapprocher une borne d’un segment du curseur pour que le magnétisme positionne correctement la borne.

La vue structuration permet de sortir ou d’intégrer un segment d’un chapitre en respectant les timecodes (par des flèches qui s’affichent lors d’un sélection d’un segment), ce qui peut poser problèmes avec des copiés/collés à partir du segmenteur car ces opérations peuvent modifier les bornes entre le copier et le coller. Sur une segmentation simple sans chapitre, cette vue n’est pas utile.

Bonsoir,

merci David. OK ça évite le risque d’erreur. Mais cela change aussi notre méthode de design qui était la suivante : chapitrage de la vidéo en écrivant les parties et segments en notant les timecodes, puis passage à webmedia. Que fait-on de ce plan sur papier ? Il vaut mieux l’oublier et créer les sections à la volée en écoutant l’enregistrement dans webmedia et en repérant les respirations des locuteurs dans l’onde sonore ?
On doit donc passer en mode structuration dès qu’on a à faire des copier/coller de segments lorsqu’il y a des parties ?

Thibaud.

Oui, le passage au papier me paraît superflu.
Une pratique courante est de tout d’abord segmenter “à la louche” au fur et à mesure du visionnage sans se soucier des parties (avec le + ou F11). Ceci étant terminé et après avoir titré les segments, vous pouvez passer dans la vue structuration pour créer les parties sans risques de déplacement de bornes lié au copié / collé. Puis en fin, revenir dans la vue segmentation pour affiner les débuts et fins des segments en exploitant l’onde sonore à un niveau de zoom élevé.

Bonsoir,
mon problème est qu’on est au moins deux à y travailler : une personne responsable de la vidéo et sans connaissance sur Webmedia. Elle me fournit un document Word (ou papier) contenant les timecodes et les titres. Après je dois prendre en considération ses informations pour faire la segmentation dans Webmedia. Or, j’aimerais bien économiser le temps de visionnement et de repérage si je peux introduire directement les timecodes. Actuellement, on fait deux fois le travail.
Espérant qu’il y aurait moyen dans le futur de juste encoder les timecodes directement.
Bonne soirée
Atika

Bonjour,

Atika, dans votre cas, il vaut mieux commencer par créer tout les segments et les titrer. Puis d’utiliser la méthode du magnétisme sur le curseur pour définir les timecodes.
La vue structuration est bien adaptée à la première étape car l’éditeur est plus réduit (pas de note de marge ni de complément, etc…).

Merci David.
Je vais essayer même si “la méthode du magnétisme sur le curseur” dont tu parles n’est pas claire pour moi.
Atika