Transformer partie de grain de contenu en grain de contenu

transformer partie de grain de contenu en grain de contenu:
lors de la rédaction de contenu pédagogique , on ne choisit pas toujours le bon niveau de granularité des items du premier coup. (problématique des niveaux de granularité)
Il arrive qu’on intègre un contenu dans une « partie » puis on se rend compte que cette partie devrait être « remontée » en item indépendant.
Une solution est le copie/coller mais parfois laborieux
Il y a peut-être une autre solution que je ne connais pas.
Il serait intéressant de pouvoir activer un processus de transformation de la partie en nouveau grain.
Cette fonction est d’ailleurs peut-être plus large qu’Opale et couvre tout scenari ?
Enfin, associé à cette question, peut-on ou pourrait-on utiliser une encapsulation récursive des items ? Ainsi la partie devient un item à part entière et facilite l’évolution exprimée ci-dessus.

A mon humble avis, pas besoin de changer quoi que ce soit :slight_smile:
Dans votre atelier, copiez le grain de contenu avec la mauvaise granularité.
Editez ce dernier pour supprimer la partie en trop.
Editez le grain de contenu nouvellement « créé » et supprimez la partie en doublon avec le contenu précédent.

Schématiquement :

  • MonGrainTropGros => copier/coller (dupliquer) => Une fenêtre popup vous demande un nom ; ex : MonGrainOK)
  • Edit MonGrainTropGros => supprimer la partie en trop (exemple section2)
  • Edit MonGrainOK => supprimer section 1 et garder section 2
    En l’espace d’une minute à peine, vous avez résolu votre souci de granularité.

**** Réflexion perso ****
C’est un bon sujet pour ma chaîne Youtube FormaLabo (pleins de choses sur cette chaîne mensuellement mise à jour).
Partagez l’info :slight_smile:
**** Fin de réflexion ***

Merci pour les premiers retour, je complète mon article par des cas d’usage pour exprimer le besoin de changer facilement le niveau de granularité du contenu par transformation et encapsulation.
CAS1 : on veut parfois décliner une partie de grain en nouveau grain, la flêche de transformation de la partie permettrait de le faire en 2 clics
CAS2 : on a un grain de contenu existant qu’il est intéressant d’encapsuler dans un nouveau grain pour faire de la réutilisation. L’idéal serait de pouvoir inclure un grain dans un grain , comme on le fait dans une division, tout en restant au niveau du grain.
Si d’autres scénaristes ont déjà eu ces besoins avec Opale (entre autre) , leur témoignage peut compléter le besoin :wink:.

Opale permet de faire les poupées gigogne avec les grains sans trop de problème (avec peut-être un peu d’astuce…).
Je reformule :slight_smile: Contrairement à Dokiel qui permet de positionner un fragment dans un fragment, Opale ne permet pas d’intégrer un grain dans un autre grain, en revanche, une activité d’apprentissage peut contenir plusieurs grains…
Et un grain de contenu peut contenir des ressources locales ou distantes (images, documents, site web…).
Cela ouvre un certain nombre de possibilités et rejoint ce que vous disiez, tout est fonction de granularité…

1 « J'aime »

merci pour le complément
effectivement une activité d’apprentissage peut répondre à l’objectif visé :clap:
je l’ai pas encore assez exploité, je vais le mettre en pratique
les ressources locales ou externes sont moins structurantes mais peuvent y contribuer (déjà exploité)

Peut-on considérer que votre besoin est caduque et que vous avez trouvé une solution viable? Merci d’avance

merci pour votre suivi,
au regard des premiers retours j’ai pratiqué l’usage d’activité d’apprentissage pour assembler plusieurs grains de contenu dans un même conteneur. çà répond en partie au besoin mais génère des contraintes (pas très flexible).
J’ai cru comprendre que cette approche a été mise en oeuvre dans Dokiel.
Je ne peux pas évaluer mais peut-être pose-t-elle un problème de faisabilité sous Opale ?
cependant, je reste convaincu qu’avoir une approche d’inclusion de grains de contenu de manière « récursive » faciliterait l’évolution de la gestion des niveaux de granularité du contenu.
Si vous participez aux rencontres Scenari de Juin, ce serait un plaisir, d’échanger sur ce sujet