Exercices disponibles dans OptimOffice

Bonjour
S’il vous plait
Comment, (si c’est possible) inclure des exercices avec OptimOffice, de façon à obtenir et organiser un retour, ?
Ceci, selon le type d’édition papier, web, ; avec serveur ou sans serveur ?
Merci.
Cordialement
PeireP

Bonjour,

OptimOffice est un modèle générique, qui n’est pas destiné à proposer des fonctionnalités pédagogiques (objectifs pédagogiques, exercices, SCORM…). Pour bénéficier d’exercices, mieux vaut s’orienter vers un modèle qui intégré cette dimension métier (Opale, Topaze, Rubis, Emeraude, Quetzal…). Ou utiliser les deux (un portail principal avec Optim, qui propose des liens vers des ressources pédagogiques sous un modèle pédago).

Stéphane

Merci Stéphane.
Un serveur comme myScenari avec Opale et OptimOffice, par exemple ?
Dans ce cas doit-on utiliser les exercices d’Opale grâce à un lien direct depuis OptimOffice,
ou déposer un dossier ressources de Opale dans OptimOffice ?

Merci
Cordialement
PeireP

Pouvez-vous nous dire un peut plus sur ce que vous cherchez à mettre en œuvre ?

Bonjour

Il s’agirait, pour
un petit groupe de réflexion autogéré, de créer des documents
communs.

Voici la procédure
envisagée :

Un document
de référence est déposé par l’un des membre.

Ils échangent
leurs réflexions grâce à des canevas types préparés d’avance

[documents LibreOffice, :

tableau avec colonnes à
cocher ou à pondérer - genre tests de personnalité - ;

et
feuilles de contenus (titre et contenu vide) permettant
individuellement d’éditer, commenter, le texte du document
proposé paragraphe par paragraphe]

Les documents
déposés par chaque membre sont évalués, commentés par ses
paires

en vue de
construire un document commun le plus représentatif.

Ce mode de
fonctionnement est-il envisageable avec myScenari et myDepot ?

Cordialement
PeireP

Bonjour,

Si je comprend bien :

  • Phase 1 : mise à disposition d’un document
  • Phase 2 : un groupe de lecteurs répond à des quizz internes au document
  • Phase 3 : commentaire et évaluation par les paires (le groupe de lecteur).

Le soucis pour outiller cet usage, c’est qu’il faut à la fois stocker
les sessions utilisateurs de chaque lecteur et permettre la lecture et
l’évaluation des données d’une session d’un utilisateur par un autre.

Pour les phases 1 et 2, vous pouvez utiliser le modèle Opale, un export
SCORM et un LMS (côté outils Scenari, un portail de diffusion comprenant
les portlets depot et distrib sont suffisants).

Pour la phase 3, c’est plus compliqué. Ça fait parti des usages que nous
souhaitons développer (au sein de la brique distrib, complémentaire à la
brique depot utilisée par myDepot). Mais pour le moment, ça n’existe pas
dans l’ecosystème Scenari.

Bien à vous,
Thibaut

Bonjour Tha

Est-ce que toutes les personnes (4 à 6) ne peuvent pas être déclarées correctrice ? Ou, toutes moins une ?

Cordialement
PeireP

Non.
Pour être déclaré en correcteur, il faut avoir un principe d’accès aux
sessions apprenants et aujourd’hui, ça n’existe pas dans depot ni chain.
On travaille dessus dans distrib mais ça n’existe pas encore.

Vous pouvez regarder du côté des différents LMS si quelqu’un implémente
ce concept (accès aux sessions scorm des apprenants par un utilisateur
connecté au lms avec un rôle enseignant).

Cordialement,
Thibaut

Merci Tha.
J’ai pratiqué Moodle depuis la version 1.7 jusqu’à jusqu’en juillet 2014 donc la veuille de la version 3.
je sais pouvoir réaliser facilement avec Moodle ce que je voudrais faire soit avec Opale soit avec OptimOffice.
Moodle est très puissant mais demande de la part du participant un “certain” savoir faire. Comme faire une copie d’un fichier,
puis le modifier, puis le déposer tel un devoir ou en pièce jointe d’un forum.
Or j’ai constaté que peu d’adultes - de 50 à 80 ans - , acceptent de s’y mettre.
J’ai eu des groupes des 12 personnes en présentiel qui ont suivi et terminé des cycles “fin d’étude” de 12 fois 20 heures en weck-end en trois ans.
Ces formations “fin d’étude” étaient proposées après la formation préparatoire de 6 ans en présentiel.
En salle, par exemple en suivant la procédure suivante, une page de test de personnalité proposée, elle était remplie individuellement, puis, était dépouillées en commun et enfin, le feed-back personnel était réalisé par les paires en groupes restreints.
Dès que ce cycle de “fin d’étude” a été proposé sur Moodle les groupes de personnes suivants n’ont jamais pu commencer,

Les raisons le plus souvent citées : Sur un forum il n’y personne en face, La présence attentive d’un pair permet ce que l’écran d’un ordinateur n’a pas la chaleur de la relation.

  • au moins pour les personnes en évolution volontaire de cette tranche d’âge.

Et je croix que l’idée d’avoir à mettre en forme un texte intimide et bloque la spontanéité surtout lorsqu’il s’agit de confier un peu de soi,
La perception de confiance, de la confidence ne s’accommode pas d’avoir à penser à autre chose que de notre authenticité profonde et de la sécurité de notre enfant intérieur, ce qui est le cas en groupes d’évolution personnelle… Comment être complètement spontané lors qu’il faut contrôler la forme ? Notre esprit n’aime pas beaucoup les intentions contradictoires simultanées…

Dans les tests de personnalité, les colonnes de cases à cocher ou à ordonner, ou à choix exclusif permettent de proposer des retours sans écrire ou, presque. Sans mettre en forme. Sans contrôle de la conjugaison ni de l’accord du complément d’objet direct.

Dans les tests de personnalité il n’est pas impératif de recevoir des notes ou des moyennes, c’est le feed-back empathique produit par les paires qui donne du sens.
Aussi un tableau d’opale ou de OptimOffice convient.
Mon souhait, serait d’essayer une application qui faciliterait le transfert de documents identifiés par le nom de l’expéditeur vers une boite mail ou mydepot.
Les chaines éditoriales Scénari gèrent déjà les liens internet, les recherche sur des moteurs de recherche, des identifications légales.
Je formule le vœu, bien que le nouvel an soit passé, que solution soit trouvée pour installer un dispositif permettant d’adresser un document modifié directement depuis un site web ou un blog créé avec ces chaines éditoriales.

Il me semble que Patrice Ardouin - mes excuses pour orthographe de son nom - réalise cela avec ses élèves.
Cette personne dans un tutoriel sur la page BIOTECHNO.FR montre comment il utilise les chaines éditoriales afin faire de remonter des canevas tout préparés.
Il explique que les élèves n’ont plus à penser à la mise en forme et que cela a amélioré la qualité des production.

J’ai été long. Et confus. Mes excuses
Cordialement
PeireP