Evangélisation

Bonjour,

Suite aux échanges lors du rdv des ambassadeur.rice.s lundi soir et à d’autres échanges pendant et en marge des Rencontres 2021, j’ouvre ce fil d’échanges entre ambassadeur.rice.s à propos de la façon d’amener des collègues vers Scenari.

Ce qui m’a semblé ressortir de ces échanges est : c’est très difficile (impossible ?) d’amener dans l’univers Scenari une personne lambda ; il faut qu’elle ait un besoin (pas forcément complètement identifié/exprimé) par rapport auquel Scenari est LA bonne solution.

Questions :

  1. Ce constat est-il partagé par les ambassadeur.rice.s ?
  2. Si oui, cela voudrait dire que plutôt que de vouloir évangéliser tout azimut, il vaut mieux concentrer nos efforts sur ces personnes ayant un besoin auquel Scenari répond bien voire parfaitement :
    • comment les identifier ?
    • comment les aborder ?
  3. Si non, quelle stratégie pour les actions des ambassadeur.rice.s ?

Au plaisir de vous lire et d’échanger avec vous sur ce sujet. Merci !

1 « J'aime »

Hello @MarieDEBACQ

Je vote pour l’excellente idée de @svanesse d’y faire entrer les Organismes de formation soumis aux obligations de certification « QUALIOPI » via PROCESS.

@svanesse : Je veux bien me coller avec toi à la conception d’un formulaire modèle pour QUALIOPI sur PROCESS… de toutes façons il faut qu’on s’y colle en tant qu’OF.

2 « J'aime »

Bonjour Marie et bonjour à tous,

Mes réactions à tes questions :
1 Oui, et pour moi cela va au-delà de Scenari il est toujours difficile de convaincre quelqu’un qui n’a pas besoin du produit, du service, etc. que tu lui proposes.

2 2 cas :
Cas 1 La personne a besoin d’une solution ou d’un service autour de la documentation façon Scenari, elle va chercher de l’info sur ce sujet (web, réseau social - numérique ou pas - professionnel ou pas-, salon). Ce qui importe dans ce cas c’est qu’il trouve l’info, qu’elle soit claire et précise et qu’il puisse contacter quelqu’un ou une organisation pour donner suite… J’ai la sensation que les efforts fournis ces derniers temps par l’asso va dans ce sens (la présence permanente de Loïc, les différents sites web et leurs contenus, les rencontres, le forum, l’affichage des prestataires et des ambassadeurs, etc.). Un des points à améliorer (d’après l’AG) serait la présence sur les Réseaux Sociaux au moins professionnels et si en plus on peut se remettre à faire des min événements locaux cela peut marcher.
Cas 2 La personne ne sait pas qu’elle a besoin de production de doc façon Scenari Plus compliqué… Pour moi, pas de recette miracle si ce n’est continuer à en parler autour de soi et le cas 2 deviendra un cas 1.

3 Je parlerai plus d’actions que de stratégie : au niveau individuel : continuer de promouvoir à son niveau local (territorial, professionnel voire personnel) pas des mini événements, par une présence dans les zones d’échange de l’association, etc. Au niveau groupe des ambassadeurs : bien identifier les outils disponibles (guide, présentations types, liste de cas d’usqage exemplaires, etc.) et les mettre à disposition quelquepart.

A + tard,

Xavier

1 « J'aime »

Bonsoir à tous

Voici deux pistes à explorer

*) Voir avec l’agence universitaire de la francophonie (AUF) la possibilité de proposer « Opale » comme un atelier « Transfer » (avec une attestation délivrée par l’AUF)

*) Etudier la possibilité de monter un MOOC, autour la prise en main et l’utilisation du logiciel opale (2 à 3 sessions par an)

Salutations

Bonjour,

Le MOOC me semble une bonne idée

Guillaume

Pour le MOOC, pourquoi pas, avez-vous une idée sur l’équipe qu’il faudrait, les moyens financiers à mettre en œuvre et ou aller les chercher ?

Bonjour à vous,
J’apporte ma pierre à l’édifice.
Après un poste pédagogique dans une école vétérinaire, je suis maintenant en poste dans une boite de formation. Ayant appris par moi même la maîtrise du logiciel Scenari, je me dis que pouvoir proposer une formation ne pourrait pas être inintéressante. La mode étant « un peu » au CPF, pourquoi ne pas proposer une formation certifiante dans ce cadre ?
Cela pourrait intéresser pas mal de monde je pense.
Après on entre là dans un parcours « monétaire », donc peut-être un peu loin de l’idée open source de Scenari…

A voir…

Bonne journée à vous

@Bazomar tu aurais des contacts à l’AUF pour explorer ce que tu proposes ? C’est quoi un atelier « transfer » ?

Pour ce qui est de la formation certifiante, il est clair que c’est un besoin, mais j’ai des doutes sur le fait que ce soit le rôle de l’asso ou des ambassadeur⋅rice⋅s de la faire, car :

  1. se serait marcher un peu sur les plates-bandes des prestataires Scenari.
  2. c’est du gros boulot, pour lequel il faudrait embaucher qq’un.
  3. on essaie de faire ça déjà dans les mini-webinaires et les Rencontres.

Pour les infos sur les ateliers « Transfer » consultez ce lien:

1 « J'aime »