De la compémentarité entre l'item Division et ceux des activités d'apprentissage

Bonsoir,
Quelles différences et complémentarités faites vous pour l’utilisation des items Division et ceux des Activités d’apprentissage par exemple. Jusqu’à présent je créais systématiquement un item activité d’apprentissage dans chaque espace et ce sont eux qui me permettaient de créer mon module opale. Mais peut-être qu’il vaut mieux passé par l’item division. Quelle est la bonne pratique? En vous remerciant pour vos retours.

image
Par exemple j’ordonnance mes items comme cela:
image
Sachant que dans un espace j’ai une division qui regroupe toutes les activités (ici apprentissage) et ces activités sont composées des différents grains.

Je viens e trouver une réponse qui semble pertinente:
https://doc.scenari.software/Opale@3.8/reference/fr/#moduleStructure

Bonjour,
La différence est que vous pouvez mettre une Division à l’intérieur d’une Division et ce à l’infini (récursivité), chose impossible avec une Activité d’Apprentissage (AA) qui doit contenir des grains ou des exercices.
J’utilise le plus souvent des AA ce qui permet de s’autolimiter dans la profondeur hiérarchique des modules.
Dans l’exemple que vous pointez, une profondeur supplémentaire a été rendue possible grâce à la Division.
Je dirai que la Division sert avant tout à la hiérarchisation là où l’AA a une visée plus pédagogique.

1 J'aime

Peut-être que @Exosens aurait un avis là-dessus.

Merci effectivement l’aspect division de division permet de faire des sous-paragraphes multiples. C’est effectivement un choix lié à l’édition et non à la pédagogie comme le suggère d’ailleurs par opposition l’item Activité d’apprentissage.

Bonjour,

Puisqu’on m’appelle, je me sens tenu d’apporter mon grain de sel même si je constate que les réponses sont déjà pertinentes.

dans la mesure où la division se trouve à un niveau au-dessus, elle permet en effet de regrouper des activités d’apprentissage. Tout dépend donc de la complexité donnée à votre module. L’activité d’apprentissage est un contenu pédagogique singulier (ça peut être une séance par exemple, ou une leçon comprenant plusieurs séances). La division permet donc d’ajouter un niveau supplémentaire.

Ceci étant, je ne dirais pas qu’il y ait ici une bonne pratique à l’exclusion de toute autre, il convient d’adapter Opale aux contenus qui sont les vôtres. Dans la copie d’écran que vous proposez cela semble construit logiquement.

Merci pour votre réponse.